Open AIR à la recherche d’une gestionnaire

Open AIR à la recherche d’une gestionnaire

Le réseau intitulé Open African Innovation Research network est à la recherche d’une personne énergique qui serait chargée de gérer…

More...
Le CPVC accorde un financement au CIPPIC

Le CPVC accorde un financement au CIPPIC

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a octroyé un financement majeur au CIPPIC.

More...
L'Université d'Ottawa s'illustre au concours international de plaidoirie d'Oxford

L'Université d'Ottawa s'illustre au concours international de plaidoirie d'Oxford

L'équipe de plaidoirie s'est illustrée à nouveau en remportant deux des six premières places pour meilleur orateur.

More...
La CIPPIC intervient dans une cause de la Cour suprême en matière de droit d’auteur et de neutralité technologique

La CIPPIC intervient dans une cause de la Cour suprême en matière de droit d’auteur et de neutralité technologique

La CIPPIC intervient dans une importante cause dont est saisie la Cour suprême du Canada en matière de droit d’auteur…

More...
Chloé S. Georas

Chloé S. Georas

Chloé S. Georas, professeure agrégée à la University of Puerto Rico Law School, parle de son carrière et ses études…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2014 JoomlaWorks Ltd.

Nouvelles récentes

Open AIR est à la recherche d’un(e) gestionnaire de projets

opeairlogoLe réseau intitulé Open African Innovation Research network, « Open AIR », est à la recherche d’une personne énergique qui serait chargée de gérer conjointement la prochaine étape de ses activités de recherche, de formation et de sensibilisation menées en collaboration.

Le ou la gestionnaire de projets aura pour tâche principale d’aider le réseau à atteindre les objectifs collectifs suivants :

  • Effectuer des recherches empiriques de grande envergure sur la gestion du savoir et l’innovation ;
  • En établissant des relations parmi les collaborateurs au Canada, les pays de l’Afrique et le reste du monde ;
  • En assurant un mentorat aux étudiants appelés à devenir la prochaine génération de chefs de file mondiaux émergents ; et
  • En tâchant d’étendre l’influence du réseau au-delà de la communauté universitaire de façon à ce que les recherches aient une incidence dans le monde réel.

Le CPVC accorde un financement au CIPPIC

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (CPVP) a octroyé un financement majeur au Clinique d’intérêt public et de politique d’internet du Canada Samuelson-Glushko (CIPPIC) dans le cadre de son Programme des contributions 2015-2016 pour un projet de recherche intitulé « Données ouvertes, citoyens ouverts? Les organisations du secteur privé qui tirent profit des politiques de données ouvertes et les répercussions sur la vie privée. »

L'Université d'Ottawa s'illustre à nouveau au concours international de plaidoirie en propriété intellectuelle d'Oxford

L'équipe de plaidoirie en propriété intellectuelle de l'Université d'Ottawa s'est illustrée à nouveau en remportant deux des six premières places pour meilleur orateur au concours international de plaidoirie en propriété intellectuelle d'Oxford. Giantommaso Colaneri a été désigné troisième meilleur orateur de tout le concours, tandis que Laura Hogg a obtenu la sixième place ex-æquo.

La CIPPIC intervient dans une cause de la Cour suprême en matière de droit d’auteur et de neutralité technologique

La Clinique d’intérêt public et de politique d’Internet du Canada Samuelson-Glushko  à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa intervient dans une importante cause dont est saisie la Cour suprême du Canada en matière de droit d’auteur et de neutralité technologique. CBC c SODRAC porte sur la question des redevances que devraient verser les télédiffuseurs relativement à des copies numériques de musique diffusée dans le cadre de programmes télévisés.

L'étudiante au doctorat Kristen Thomasen (2012) signe un article sur la réglementation des drones

L'étudiante au doctorat et diplômée de la Section de common law, Kristen Thomasen (2012), a récemment publié dans le quotidien The Globe and Mail une lettre d'opinion intitulée « We regulate driving. Why not droning? ».